Je n’ai pas eu l’occasion de publier beaucoup d’articles ces derniers temps car j’étais en Floride dans le cadre de ma thèse pour le 30e symposium international d’apprentissage autodirigé. J’y ai présenté les résultats d’une étude conduite l’année dernière avec mon équipe de recherche visant à développer une échelle psychométrique mesurant les dispositions à apprendre d’un individu. Célébrant le 30e anniversaire du symposium, une grande partie des fondateurs et bénéficiaires de prix attribués tout au long de son existence étaient présents (James Bellanca, Naomi Boyer, Ralph Brockett, Bob Bulik, Philippe Carré, Richard Durr, Lucy Guglielmino, Paul Guglielmino, Roger Hiemstra, Carol Kasworm, Huey Long, Michael Ponton). Je ne peux pas résumer ici tous les débats qui ont eu lieu alors j’ai décidé de vous concocter un top 5 des idées que j’ai trouvées intéressantes !

Les speakers au complet…Saurez-vous me trouver ?!

Évolutions et perspectives

Un avantage du construit de Self-Directed Learning (SDL) est son ancienneté qui permet de retracer l’évolution de pensée quant à sa nature et son utilisation. Trois axes se dégagent depuis 1986 :

  • Alors que l’on s’interrogeait de manière dichotomique sur l’existence ou non du SDL, il est aujourd’hui admis de manière quasi unanime qu’il existe sous la forme de différents degrés.
  • D’abord réservé au milieu éducatif, on le retrouve aujourd’hui dans des milieux professionnels très divers comme l’ingénierie, le business, le médical, etc.
  • Le niveau d’analyse du SDL s’est affiné tout au long des années jusqu’à emprunter des outils aux neurosciences.

Le SDL se réactualisera d’après les experts au travers de concepts comme le Workplace Learning ou encore au travers du changement de vision de l’apprentissage non plus envisagé comme la modification durable d’une compétence, mais comme la capacité à gérer de l’information.

“Having learned how to learn is the ultimate competency, and the ultimate test of a quality education system. In the 21st century […] what is learned quickly becomes obsolete and the ability to adapt and learn anew is the ultimate currency” (UNESCO, 2012)

 

La notion de self

Ponton relève une abondance de construits basés sur l’idée de self. Il en liste pas moins d’une soixantaine dans seulement quatre ouvrages sur le sujet. Il souligne la difficulté d’appréhension de l’objet par les variations de construits comme self-direction, self-directidness ou self-directed. Afin d’éclairer un peu l’objet, il propose de faire la différence entre self et personal dans la qualité d’acteur ou de receveur du sujet.

Les concepts associés au self listés par Ponton : actualization, arousal, awareness, belief, chosen, commitment, comparison, concept, confidence, confirmation, consequences, construction, control, deception, define, determination, diagnosis, differentiation, direction, discovery, education, efficacy, enhancement, esteem, evaluation, experimentation, formation, fulfillment, generation, gratification, help, identification, image, importance, imposition, influence, initiation, instruction, learning, leadership, management, modeling, monitoring, motivation, organization, perception, planned, punishment, reaction, reflection, regulation, reliance, reward, sanction, satisfaction, selection, service, standards, startedness, sufficiency, teaching, training (Bandura, 1986, 1997; Ponton & Carr, 2016; Ponton & Derrick, 2009).

 

La pérennité des construits

Il a aussi été évoqué l’idée que la plupart des construits attitudinaux (autonomie, SDL, apprenance) sont stables une fois adulte et que la formation des enfants a un grand impact sur le processus de développement de ces traits.

Ponton présente une étude visant à comprendre l’impact des cycles lycée (bac) et université (licence et master) sur le développement de l’autonomie d’apprentissage conative chez les étudiants (Ponton & Carr, s. d.). L’analyse statistique des résultats obtenus montre que ces différents cycles ne permettent pas l’amplification de cette attitude chez les apprenants qui ont dû l’acquérir avant même d’arriver à ces niveaux d’étude (niveaux qui nécessitent un minimum de cette attitude).

Les différentes interventions à ce propos éclairent de manière intéressante l’origine très précoce de la formation des attitudes, déjà connues pour être plutôt stables à l’âge adulte.

 

Tactique et stratégie

Chapman, Seifert and Newbold établissent un parallèle intéressant entre les idées du penseur jésuite Michel de Certeau sur la différence entre tactique et stratégie et le concept de SDL. Le système scolaire (dont ils parlent) ou de formation professionnelle (que j’extrapole) sont tous deux de nature stratégique : ils imposent à l’apprenant de travailler méthodiquement dans un système régulé pour réussir au travers de crédits, temps présentiels, certifications, etc. De son côté l’apprentissage autodirigé serait un mouvement tactique d’acceptation de la responsabilité de la conception et de l’action de formation.

De Certeau souligne que le système stratégique a toujours un but de contrôle alors que l’action tactique est un mouvement d’adaptation constante à son environnement. Il parle de bricolage et donne l’exemple des chauffeurs de taxi qui sélectionnent l’itinéraire qu’ils considèrent comme le meilleur (tactique) parmi toutes les rues construites par la commission de planification urbaine (stratégie). Ainsi selon cette métaphore, on voit émerger l’idée que le SDL pourrait être un (contre) pouvoir de navigation permettant de se libérer du système de formation organisationnel.

 

Les bons comportements

Au travers d’une étude sur les pratiques d’apprentissage, Heckman (Heckman & Prato, s. d.) se pose la question de savoir si l’on peut identifier des comportements spécifiques aux étudiants présentant des degrés élevés d’apprentissage autodirigé à l’université. Il trouve dans son étude un certain nombre de comportements positivement corrélés au SDL bien qu’aucun ne soit commun à l’ensemble des étudiants présentant un degré élevé de SDL :

  • Reconnaitre ses faiblesses et mettre en place des stratégies pour les surmonter
  • Chercher et identifier une large variété de ressources éducatives, en particulier d’autres personnes
  • Devenir immergé cognitivement et affectivement dans ses apprentissages
  • Adapter son programme d’apprentissage de manière créative
  • Prendre du recul et évaluer ses progrès de manière réaliste

 

Auteurs

Les quelques points de vue synthétisés ici sont à créditer aux chercheurs suivants :

  • Roger Hiemstra (Université de Syracuse)
  • Robert Heckman (Université de Syracuse)
  • Philippe Carré (University Paris Ouest Nanterre la Défense)
  • Michael Ponton (Université de Regent)
  • Richard Chapman (Westminster College)
  • Christine Seifert (Westminster College)
  • Curtis Newbold (Westminster College)

Pour continuer à explorer les concepts, deux lectures :

 

Références

Bandura, A. (1986). Social Foundations of Thought and Action: A Social Cognitive Theory (1re éd.). Englewood Cliffs: Prentice-Hall.

Bandura, A. (1997). Self-efficacy: The exercise of control (1re éd.). New York: W. H. Freeman and Company.

Heckman, R., & Prato, S. (s. d.). What Successful Self-Directed Learners Do: A Case Study.

Ponton, M., & Carr, P. (s. d.). The Possible Role of Higher Education in Developing Learner Autonomy.

Ponton, M., & Carr, P. (2016). Autonomous and self-directed learning: Agentic perspectives (1re éd.). Virginia Beach: Watertree Press.

Ponton, M., & Derrick, G. (2009). Emerging directions in self-directed learning (1re éd.). Chicago: Discovery Association Publishing House.

UNESCO. (2012). General Education Quality Analysis/Diagnosis Framework(GEQAF).

Articles associés

Synthèse du colloque sur l’autodidaxie Hier se tenait à la Sorbonne le colloque « De l’Autodidacte à l’autodidaxie à l’ère du numérique : approche interdisciplinaire des apprentissages auto...
Le rapport au savoir Canadien J’étais récemment au Canada pour une conférence suite à laquelle j’ai pu prendre un peu de temps pour découvrir ce pays. En à peine deux semaines, que...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *