Dans mon laboratoire de recherche, Anne Muller vient de sortir un livre soutenant la valorisation des apprentissages informels. Son idée d’îlots d’apprenance fait écho à mes propres recherches. J’en profite donc pour partager le résumé de ce travail :

Les infirmières sont amenées à actualiser en permanence leurs connaissances pour assurer des soins de qualité. Ce livre met en valeur l’enrichissement des savoirs rendu possible par la pratique quotidienne.

Les mutations économiques, scientifiques, technologiques ou sociales génèrent une évolution rapide et constante des savoirs nécessaires à la pratique quotidienne infirmière dans les établissements de santé. Les enjeux de ces transformations sont majeurs pour une profession devant se former en permanence pour prodiguer des soins adaptés à la population.

Le concept d’apprentissage informel, découlant directement de la pratique quotidienne, est en adéquation avec la nécessité d’actualiser sans cesse ses connaissances pour assurer des soins de qualité. Peu visibles donc peu reconnues, ces formes d’acquisition de connaissances sont pourtant réalisées chaque jour par les infirmières amenées à chercher dans leur environnement des ressources pour répondre aux questions qu’elles se posent. Que ces apprentissages soient intentionnels, incidents ou implicites, conscients ou inconscients, ils font partie intégrante des savoirs professionnels infirmiers.

Les savoirs professionnels infirmiers - Anne Muller

Articles associés

Autour de l’Apprenance Education Permanente 207 : Autour de l'apprenance Le numéro 207 de la revue Education Permanente vient de sortir. Il s’agit d’un numéro collectif ...
Apprentissage en situation de travail Durant les années 90 émerge une conception de l’apprentissage au travail qui porte alors plusieurs noms comme « workplace learning » ou encore « work ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *