Durant les années 90 émerge une conception de l’apprentissage au travail qui porte alors plusieurs noms comme « workplace learning » ou encore « work based learning ». Cairns et Malloch (2011) reviennent sur les termes constitutifs du vocable « workplace learning[1] » et proposent une ouverture…